VIA AM est officiellement signataire des principes pour l’investissement responsable (PRI) des Nations-Unies (www.unpri.org).

VIA AM montre ainsi son engagement et sa prise en compte des critères relatifs au respect d’objectifs sociaux, environnementaux et de qualité de gouvernance dans sa politique d’investissement.

Afin d’observer les performances des entreprises dans les différents domaines ESG, VIA AM utilise sa technologie unique de retraitement comptable déployée sur plusieurs milliers d’entreprises dans le monde. Ce processus de normalisation comptable permet en effet d’évaluer de façon très objective les risques ayant un effet concret et mesurable sur les sociétés, donc sur les portefeuilles. VIA AM collecte ainsi des données détaillées brutes environnementales, sociales et de qualité de gouvernance, grâce à l’analyse des comptes des différents émetteurs, et en particulier des éléments hors-bilan. L’identification de ces éléments témoigne d’un important travail de recherche de ses analystes, en quête de la vérité économique et sociétale au travers d’états financiers parfois complexes.

La réintégration des provisions sociales et environnementales par VIA AM dans son modèle interne de Full Enterprise Value va ainsi objectivement pénaliser l’évaluation économique des sociétés ayant enregistré des provisions élevées. Ces sociétés ne seront donc pas sélectionnées, ce qui permet de préserver une véritable dimension ESG dans les portefeuilles de VIA AM.

Les éléments comptabilisés comprennent entre autres, les provisions relatives à l’amiante, au démantèlement nucléaire, à la pollution de l’eau, de l’air et des sols ; les déficits des fonds de pension, la rétribution indirecte du personnel tels que les contrats d’assurance-vie ou les programmes de prestations de soins de santé, etc.